Black Fashion Week de Paris n°2: Opération Réussie!

Challenge relevé brillamment! Adama Paris et son équipe ont de quoi être fiers!

Challenge raised brilliantly ! Adama Paris and her team can be proud of themselves!

IMG_1921Cette deuxième édition de Black Fashion Week Parisienne à été un véritable succès, et une belle démonstration de l’esprit de solidarité et du savoir faire des créateurs Africains et de la diaspora Africaine.

ADAMA PARIS, ELIETTE LESUPERBE, MARIA BOCOUM, SIDY COUNDA, ERIC RAISINA, ZACOMETI, EVGHENI HUDOROJCOV, MARTIAL TAPOLO, ALPHADI, MAME FAGUEYE, SOPHIE ZINGA, PATOU MANGA, ELIE KUAME, et HELMER ont présenté le week end dernier leur nouvelles collections au Pavillon Cambon.

Les créateurs et designers sont fiers d’avoir contribué à cet évènement prestigieux où le talent s’est allié à la détermination afin d’offrir une meilleur visibilité au travail des dites miniorités ethniques.

Cette second edition of Paris Black Fashion Week has been a great success and a huge demonstration of solidarity and knowledge by the Africans and African diaspora designers.

ADAMA PARIS, ELIETTE LESUPERBE, MARIA BOCOUM, SIDY COUNDA, ERIC RAISINA, ZACOMETI, EVGHENI HUDOROJCOV, MARTIAL TAPOLO, ALPHADI, MAME FAGUEYE, SOPHIE ZINGA, PATOU MANGA, ELIE KUAME, and HELMER presented last weekend their new collections at the Pavillon Cambon .

Creators and designers are proud to have contributed to this prestigious event where the talent was combined with determination to provide better visibility to the work of so-called ethnic miniorities .

IMG_1664

MAME FAGUEYE, et ses mannequins faisant le signe “black power” pour clôturer son défilé / MAME Fagueye , and models making the ” black power ” sign to close her show

Quelques mots des créateurs:

Few words from the creators :

ADAMA PARIS: “Je suis toujours étonnée de voir qu’il y a tant de monde. Je leur dois beaucoup, c’est super je suis très contente d’avoir eu tous ces gens là. Tout le monde est beau, et bien habillé, c’est agréable! (…) Cette année nous avons de nouveaux partenaire tels que, L’Oréal, La Francophonie, ou encore L’Institut Français, grâce au succès de l’année dernière. (…) Tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir, je n’ai pas de raison d’arrêter la BFW.

ADAMA PARIS : . ” I am always surprised to see so many people. I owe them a lot, it’s great I ‘m very happy to have had all these people. Everyone is beautiful, and well dressed, it’s nice ! ( … ) This year we have new partners such as, L’Oréal, La Francophonie , or L’Institut Français , thanks to the success of last year . (…) If there is life there is hope, I have no reason to stop the BFW . “

IMG_1279

Adama Paris, styliste et organisatrice de la Black Fashion Week / Adama Paris , designer and organizer of the Black Fashion Week

ALPHADI : “J’ai voulu démontrer que le “black” n’est pas uniquement “black”. Black is beautiful comme on a toujours dit, mais aujourd’hui j’ai voulu un peu amener l’Afrique à sa dimension de paix, c’est pour ça que j’ai présenté une collection toute blanche, très épurée. Le faire à Paris, démontrer que la dimension de la création Africaine et du black en général peu exister, c’est une fierté pour moi. (…) Ce qu’il faut comprendre c’est que les créateurs africains doivent avoir des financiers avec eux, ont doit avoir nos boutiques à Paris, à New York, au Japon et dans le monde. On est pas là uniquement pour faire du show et partir, il faut absolument que les gens comprennent que le respect, la création c’est aussi des finances, c’est aussi des hommes et des femmes qui croient en nous.”
ALPHADI : “I wanted to show that ” black “is not only ” black “. “Black is beautiful” as it has always been said, but today I wanted to bring a peace dimension to Africa, that’s why I presented a white and bright collection. Doing this in Paris, showing that the creation and the “black” dept can exist it is a pride for me . (…) What we need to understand is that African designers must have financial support, we have to own stores in Paris , New York , Japan and everywhere in the world. We are not here only to make the show and go, it is imperative that people understand that respect and creation is also about funding, it is also men and women who believe in us . “

IMG_9626

ALPHADI « Le Magicien du Désert », créateur de mode Nigérien / ” ALPHADI Nigerian fashion designer

ELIE KUAME: “Je suis très fièr quand on me félicite pour aujourd’hui car ça veut dire que mon travail est bon et ça me conforte dans l’idée de bien travailler. Je suis un éternel insatisfait, en permanence en train de critiquer mon travail, et toujours à la recherche de l’excellence, car autour de moi il y a des femme qui n’ont besoin de rien pour être belles, je leur propose alors quelque chose qui est dans la candeur de la simplicité mais qui les révèle. Ça plait et m’encourage à continuer. (…) Tout à été difficile, j’ai reçu les pagnes d’abidjan il y a dix jours, j’ai donc travaillé nuit et jours! Rien n’est facile, la seule chose qui paie est un travail rude acharné et déterminé.”

ELIE KUAME : “I am very proud that people have congratulated me today because it means that my work is good and it reinforces my idea to work well. I’m never satisfied , always criticizing my work, and always looking for excellence, because around me there are women who don’t need anything to be beautiful , so I offer them something that mixes innocence and simplicity but reveals them. People appreciate it and encourages me to continue. (…) Everything was difficult , I received a part of the materials from Abidjan ten days ago, so I worked night and day! Nothing is easy the only thing that pays is a hard and determined work . “

IMG_1844

Le styliste Sénégalo-Libanais Elie Kuame

Les VIP eux aussi sont satisfaits!

VIPs are also satisfied!

YOUSOUPHA, rappeur:  J’étais curieux, car forcément BFW, c’est lié à la culture noire que j’aborde souvent dans mes textes. La mode je ne m’y connais pas et je voulais justement voir quel éait l’apport des créateurs noirs, dans cette fameuse fashion week institutionnelle. J’ai vu de la bonne humeur, pas mal de belles créations, c’était original, et j’ai aussi vu des mannequins charismatiques, beaucoup d’idées et de créativité, c’était très réussi.

YOUSOUPHA rapper : I was curious because BFW is obvioulsy linked to black culture which is a topic I often discuss in my lyrics. I don’t know anything about Fashion and I just wanted to see how black designers could contribute to this industry during this institutional fashion week. I saw happiness , a lot of beautiful creations , it was original, and I also saw charismatic models, a lot of ideas and creativity, it was very successful.

ANTOINE SCHMIDT VON BACH, journaliste mode: Après une semaine et demi entière de Fashion Week et beaucoup d’émotion , à mon vis c’est très bien d’avoir fait un évènement pareil, car il n’y a pas assez de stylistes black malheureusement, et je pense que cette initiative représente le plus beau cadeau que l’Afrique puisse faire au monde entier. Mon coup de coeur c’est la collection blanche et vete d’Elie Kuame. Je pense qu’il ira très loin, c’était vraiment très couture, il y a de la recherche, j’ai vraiment adoré car ça m’a fait pensé à la fois à Elie Saab, et Dior Couture, il a vraiment beaucoup d’avenir devant lui!
ANTOINE VON SCHMIDT BACH, fashion journalist : After a week and a half of Fashion Week and a lot of emotion , I think that it is very nice to have done such an event, because unfortunately there are not enough black stylists. In my opinion this initiative is the greatest gift that Africa can make to the world. My favorite collection today is the white  and green collection by Elie Kuame. I think he will go forth, it was really “Couture’, and researched, I really loved it because it remind me of Elie Saab and Dior Couture, he has a great future ahead of him !

IMG_9608

ANTOINE SCHMIDT VON BACH, journaliste mode

ESTHER KAMATARI, Princesse du Burundi, première femme mannequin noire en France: ” C’était bourré de talent, fantastique, extraordinaire! J’ai beaucoup aimé la collection de Zacometi qui place des boutons sur ses vestes de manière logique, aux coudes par exemple, car un bras ça se plie! (rires). J’ai eu un énorme coup de coeur pour Martial Tapolo qui n’a utilisé que des matériaux de son pays! Le raphia, le cuir et le serpent où le crocodile. Je n’ai jamais vu autant de crocodile sur une scène!”

ESTHER Kamatari , Princess of Burundi and first black model woman in France : “It was full of talent, fantastic, amazing! I have really appreciated Zacometi’s collection, who put buttons in his jackets on a logical way, on the elbows for example, because a arm has to move (laughs ). I had a huge crush on Martial Tapolo who has used materials from his country ! Raphia, leather and snake or crocodile. I never seen so many crocodile on stage ! “

MOHAMED DIA, créateur de sporstwear et streetwear, fondateur de la marque M.Dia : Je suis venu pour soutenir cet évènement qui pour moi à du sens, soutenir les créateurs noirs pour moi c’est un devoir. Ce qui m’a sensibilisé c’est de voir qu’il y a une communauté qui est là et qui prête à s’investir et c’est très touchant.

MOHAMED DIA sporstwear and streetwear designer , founder of M.Dia brand : I came to support this event which makes sense for me, support black designers for me it is a duty. To see that our community is present and ready to invest is very touching .

Cerina et Yvoire de Rosen d’ ETHNO TENDANCE, fashion week d’inspiration ethnique à Bruxelles:

C: “Je suis très contente de trouver en premiere partie du prêt à porter, ce qui est différent de ce qu’on a vu l’année dernière, le prê à porter c’est des vêtements qu’on porte tous les jours. Mon coup de coeur cette année va a Adama Paris.

Y: J’ai apprécié l’ensemble des défilés, surtout la diversité au niveau des styles, autant il y avait du Prêt à Porter urbain et Couture, du wax, du bogolan , un vrai mélange des influences, c’était une bonne vitrine de savoir faire ce ceux qui sont issus de la diaspora africaine.”

Yvoire and Cerina de Rosen from ETHNO TENDANCE , ethnic-inspired fashion week in Brussels:

C: ” I am very happy to have found ready to wear clothes in the first part, which is different from what we saw last year,  because it’s clothes we wear everyday. My favorite designer of this year Adama Paris .

Y: enjoyed all the parades, especially the diversity in styles, as there was urban Ready to Wear and Couture, the wax , bogolan , a real mix of influences, it was a good showcase of knowledge that those from the African diaspora. “

IMG_9620

CLAUDY SIAR: C’était l’affirmation de notre présence dans ce pays et dans le monde de la mode, de notre identité. La mode traduit forcément ce que nous sommes, et il est tant que nous puissions montrer au reste du monde ce que nous sommes. (…) Je suis venu avec ma fille qui ne rêve que d’une chose, c’est d’être styliste!
CLAUDY SIAR : It was an affirmation of our presence in this country and in the fashion world,  and of our identity. Fashion always reflects what we are, and it is time for us to be able to show to the world what we are . (…) I came with my daughter who dreams of one and only thing: to become designer!

IMG_9610

Claudy Siar, fondateur de la radio Tropiques FM

BIBI SONIA YANKÉ, mannequin: Inna Modja représente bien l’Afrique. Elle est belle intélligente et c’est une super chanteuse! et quand elle défile elle est sublime, elle n’est pas mannequin mais elle sait bien défiler!

BIBI SONIA Yanke , model: Inna Modja represents Africa very well. She is beautiful, intelligent and a great singer! Moreover she is amazing on the catwalk despite she is not a model!

VLADIMIR MC CRARY, acteur américain: “J’ai rencontré beaucoup de gens super! (…) La Mode avec nous, donc nous devons continuer à évoluer avec de bonnes idées, avec des valeurs qui nous sont propres. Nous ne devons pas nous conformer au style ou à la mode des autres, nous devons nous élever avec notre mode. Ce n’est pas de nous ou eux dont il est question, mais nous devrions être beaucoup plus représenté.”

VLADIMIR MC CRARY, american actor: “I have meet a lot of amazing people! (…) Fashion starter with us, so we need to continue to push with good ideas, with values that are own. We don’t need to conform to other people style or fashion, we need to lift ourself to our style of fashion. It is not about us or them, but we should be showcased much more.”

IMG_9611

VLADIMIR MC CRARY, acteur américain, (Le 5ème Elément)

La Mode, un moyen de changer le monde…

Fashion, a way to change the world …

Il semble bien que la Black Fashion Week de cette année a renforcé l’idée d’espoir et de d’évolution positive, que ce soit au niveau de l’industrie de la mode mais aussi socialement. La mode est une arme redoutable pour faire avancer les communautés issues de l’Afrique et sa diaspora. C’est la conclusion qu’ont tiré certaines personnalités connues pour oeuvrer dans ce sens:

It seems that the Black Fashion Week this year has reinforced the idea of hope and positive change. Fashion is a powerful weapon to for the social evolution of communities from Africa and its diaspora. This is what some people famous for their work in this direction has concluded:

IMG_1560

ALPHADI: “En 1998 il y avait des guerres dans mon pays qui ont fait des milliers de morts, et j’y ai mis un terme avec le Festival International de la Mode Africaine, organisé en plein désert. C’était le plus beau message de ma vie. La mode à arrêté les rebellion, elle a donné une chance à l’espoir. Comme on dit chez moi , “l’art est au dessus de tout”. Je crois que la mode peut enmener l’Afrique à comprendre que les politiciens ne sont pas là uniquement pour faire de l’argent, et qu’ils doivent appuyer la création. La mode est un grand outil de promotion pour l’Afrique.”

ALPHADI : ” In 1998 there were wars in my country that have left thousands of deads , and I ended it with the International Festival of African Fashion , which took place in the desert. It was the most beautiful message of my life. Fashion stopped the rebellion, it gave a chance to hope. As they say in my country “art is above everyhing”. I think fashion can make Africa understand that politicians are not only there to make money , and that they have to support the creation. Fashion is a great promotional tool for Africa. “

ESTHER KAMATARI: “En pleine Fashion Week, il y a une Black Fashion Week. pourquoi? Si vous regardez bien il n’y a plus une noire ou un noir dans les défilés. Parce qu’on ne se bagarre pas! on consomme tout ce qu’on nous donner. En fait nous ne sommes pas noirs, nous sommes justes des consommateurs! On vient nous prendre nos idées, alors utilisons nos idées pour nous! Aujourd’hui on nous vend le pagne qui est fabriqué à Amsterdam, c’est à dire que le noir cultive toujours le coton, il le vend aux Hollandais, qui le transforme et nous le revend. Mon clin d’oeil de ce soir je l’ai fait pour dire “arrêtons de nous plaindre, c’est de notre faute, agissons!”.

ESTHER Kamatari : ” During the Fashion Week, there is a Black Fashion Week. Why? If you paid attention, you will notice that there are less black models. It happens because we do not fight, we just buy what they present to us. Actually we are not black people, we are just consumers ! They steal our ideas, so let’s use our ideas for us! Today we are sold wax that is manufactured in Amsterdam, that is to say that black people still grows cotton, but it is sold to the Dutch, who turns it into wax and sell it to us. My wink of tonight was jut to say ” let’s stop complaining, it is our bad, let’s act now ” . “

CLAUDY SIAR: “La mode traduit aussi toutes les difficultés que nous pouvons rencontrer au sein de la société française, le regard différent que peuvent avoir les autres sur nous même mais aussi que nous même avons sur nous même et c’est important. On construit notre monde notre univers qui n’est pas en opposition avec celui des autres mais en complémentarité, car on ne peut pas continuer à être frustré par une politique de discrimination, on doit exister et on existe.
CLAUDY CIAR : “Fashion also reflects the difficulties we may encounter in the French society, the different vision other communities on us but also our vision on ourselves, what is important. We build our world which is not in opposition to one another, but complementary , because we can not keep on being frustrated by a discrimination policy, and we must be present. “

Pour voir les photos des défilés de la BLACK FASHION WEEK de Paris 2013

CLIQUEZ ICI

Advertisements

Exprimez-vous

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s