BIEN ETRE: Le thé vert et ses vertus

Amincissant, anticancer, anti-âge… le thé vert est réputé pour ses multiples vertus. Mais ses qualités sont-elles prouvées?

Imara-Medias vous propose de découvrir tout ce qu’il faut savoir sur le thé vert pour profiter au mieux de ses effets anti-oxydants!

Quelles sont les propriétés du thé vert?

Le thé vert se distingue par sa richesse en antioxydants. Stimulant, drainant, les composés du thé vert luttent contre les maladies neurodégénératives (détérioration du fonctionnement des cellules nerveuses, en particulier les neurones) et cardiovasculaires ( concernant le cœur et la circulation sanguine), certains cancers, le surpoids, le mauvais cholestérol, et l’hypertension…

Le thé vert est aussi réputé pour ses atouts minceur. Sa théine augmente le métabolisme de base (on brûle plus de calories au repos). Il permet de contrecarrer l’assimilation des graisses, de modifier la répartition des graisses et lutter contre leur accumulation au niveau du ventre.

Comment bien préparer le thé vert?

De préférence avec de l’eau de source ou filtrée en carafe. Les thés verts chinois et indiens infusent entre deux et quatre minutes dans une eau à 75 °C environ. On conseille de rincer une première fois les feuilles avec un peu d’eau bouillante qu’on jette aussitôt. Les thés verts japonais, plus délicats, infusent de trente secondes à deux minutes dans une eau à 60-75 °C. S’il est trop amer, c’est que l’eau était trop chaude.

Le thé empêche de dormir. Peut-on tout de même en prendre le soir?

Théine du thé, caféine du café : il s’agit de la même molécule. Mais dans le thé, elle “énerve” nettement moins, notamment grâce à la présence de L-théanine qui annihile son effet excitant.

Évitez de boire du thé vert après 16 heures si vous êtes sensible ou “déthéinez-le” vous-même. Laissez-le infuser une minute (la théine se diffuse dès les premières secondes), jetez l’eau et faites infuser à nouveau, au moins trois minutes.

 

 

Infos concernant la différence entre le thé vert et le thé noir:

Pour obtenir du thé noir, on étale les feuilles à l’air libre après récolte pendant plusieurs heures. Elles sont oxydées avant d’être séchées. Cette étape détruit une partie des catéchines (antioxydants). Pour le thé vert, les feuilles sont séchées juste après la cueillette : il n’y a pas de fermentation et les catéchines sont préservées.

Imara Kataainama

Advertisements

Exprimez-vous

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s