ACTUALITE: La SNCF lance sa chasse aux fraudeurs!

3, 2, 1, Partez!

Ca y est, la chasse aux fraudeurs est lancée!

Faire payer plus d’amendes pour gagner plus! Tel à toujours été le principe des contrôleurs des chemins ferroviaires, mais visiblement cela ne suffisait pas…

C’est par une affichette épinglée sur leur tableau de service, que les contrôleurs SNCF du Centre ont découvert leur nouveau “challenge” intitulé “la lutte anti-fraude” dans le TER. Une information directement rapportée par un contrôleur travaillant à Orléans au site d’informations Rue89.com.

Entre le 1er Novembre et le 31 Décembre 2012 les 50 agents qui attraperont le plus de fraudeurs, seront grassement récompensés.

Un netbook, une console de jeux, un appareil photo numérique ou des chèques cadeaux, il y en a pour tous les gôuts!

Les contrôleurs touchent déjà un pourcentage sur les billets vendus à bord, qui représente environ 40 à 150 euros par mois et visiblement les bénéfices fait grâce aux voyageurs ne sont pas prêts de diminuer!

Alors que le taux de chômage du Centre est en constante hausse (de 6, 4% en 2008 à 9, 2%  cette année), le profit pur et dur au détriment des usagers, ne semble pas poser problème au service de transports en commun Français.

Le challenge lancé est un procédé qui va donc renforcer le rôle des contrôleurs qui, “ne faisant que leur boulot”, verbalisent et réclament aux usagers “hors la loi”, des sommes qui dépassent de loin le prix des billets de voyage où titres de transports.

Monter le service public contre le public,  est-ce donc LA solution trouvée par la SNCF pour palier au fraudes constante sur les réseaux ferroviaires? En voilà une stratégie douteuse!

Ne pas payer son ticket est certes considéré comme un délit, mais dans un pays où la récession et le chômage sont omniprésents, il serait peut être plus judicieux de ne pas occulter que la hausse du taux de fraude dans les transports en communs est  surtout un fort symptôme de l’un des plus grand maux de la société française: la pauvreté croissante. Et dans ce dernier cas évoqué, la méthode de l’appât du gain chez les contrôleurs devient vite obsolète.

Bon nombre d’usagers des transports en communs français on déjà été confrontés plus d’une fois à la situation de fraude ainsi qu’au sentiment d’être un délinquant provoqué par les contrôleurs. Insultes, crachats, coups de poing font déjà partie des risques du métier, ainsi, une telle “chasse aux fraudeurs”  pourrait bien devenir une cause supplémentaire des violences en milieu ferroviaire les contrôleurs.

De plus, comme il est d’accoutumée, qui dit violence sur les agents des transports en commun dit mobilisation et grève de ces derniers, ce qui ne reflète en aucun cas une évolution économique et sociale favorable pour le pays.

Contrôleurs simulant leur mort lors d’une grève contre le violence et l’insécurité  en gare de Strasbourg.


Dans les mois à venir, nous verrons bien si cette “chasse” aura servi d’exemple et deviendra pratique commune au sein des différent services de transports ferroviaires tels que la RATP à Paris où la RTM à Marseille, et surtout si elle n’aura pas été la source majeure d’un désastre d’échelle nationale!

Imara Kataainama

Advertisements

Exprimez-vous

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s